Quels sont les différents états de conscience dont nous pouvons faire l’expérience ? Et quand nous parlons d’états modifiés de conscience, de quoi s’agit-il ? Voyons ensemble quelques notions.

Les niveaux de conscience

Un niveau de conscience pourra, par exemple, être décrit dans un contexte médical et informera sur le degré de réponse d’une personne aux stimuli externes et son degré de conscience de soi et de son environnement. Il y a donc l’état de conscience où la personne est éveillée, alerte et répond aux stimuli externes et l’autre état opposé d’inconscience où la personne montre un déficit de conscience et de réponse aux stimuli externes. Entre ces deux états de conscience et d’inconscience, nous trouvons bien sûr plusieurs variations comme le coma, la léthargie ou la confusion.

La conscience de son corps

La conscience de son corps n’est pas en soi un état de conscience mais le degré de conscience de son corps permet souvent de donner d’utiles informations sur l’état de conscience de la personne.

Se sentir dans son corps et se rendre compte de la position de notre corps est ce que nous appelons la proprioception ou la conscience de son corps. Elle fonctionne grâce aux propriocepteurs qui sont des sortes de capteurs de mouvements répartis dans nos articulations et nos muscles. Ces récepteurs ne sont pas activés par des stimuli extérieurs comme c’est le cas pour nos sens mais uniquement intérieurs au corps lui-même. Ces informations sont transmises à travers les nerfs rachidiens jusqu’à la moelle puis sont relayées jusqu’au thalamus qui va les transmettre jusqu’au cortex. Une partie de ces informations seront traitées de façon consciente, c’est ce qui nous permet de nous rendre compte de notre position, et une autre partie restera inconsciente et régulera nos fonctions motrices.

Par ailleurs, il est également intéressant de savoir qu’il existe plusieurs types de troubles ou phénomènes liés la perception de son corps comme par exemple l’autoscopie (écrit aussi héautoscopie) qui décrit le phénomène de se voir soi-même depuis une position externe au corps ou encore la xénomélie qui est un trouble où la personne a le sentiment qu’un ou des membres de son corps ne lui appartiennent pas.

Les états de conscience

Dans l’état de conscience ordinaire, nous sommes éveillés et avons conscience de différentes sensations comme la conscience de notre corps ou la conscience du temps qui passe.

Dans un état modifié de conscience, nous sommes toujours dans un état de conscience mais certaines perceptions s’en retrouvent modifiées temporairement et de façon réversible. Nous pouvons rencontrer ce genre d’états, entre autres, durant les événements suivants :

  • durant le sommeil léger
  • en méditant
  • sous hypnose
  • durant certaines crises épileptiques
  • lors de crise psychotiques
  • lors de la prise de psychotropes

Les états de conscience modifiés peuvent être ensuite classifiés en deux catégories : ordinaires et non ordinaires selon si ces états sont courants dans la population générale ou non. Par exemple, on peut considérer un état de sommeil léger comme un état de conscience modifié ordinaire et une sortie hors du corps comme un état de conscience modifié non ordinaire.

Lors que nous vivons un état modifié de conscience, nous pouvons avoir diverses sensations comme la perte de repère temporel ou spatial, une perception altérée de son propre corps etc. L’intensité de la perturbation variera grandement selon les personnes et selon le contexte dans lequel l’expérience se sera produite.

Pourquoi étudier ces phénomènes ?

Lors de l’étude de nouveaux processus ou objets physiques, il est très utile et informatif d’observer les propriétés de ceux-ci lorsqu’ils sont soumis à des conditions plus ou moins extrêmes. À l’image du CERN qui travaille depuis plusieurs décennies afin de développer des conditions extrêmes pour la découverte de nouvelles particules, étudier les phénomènes extraordinaires de la conscience peut nous informer sur la nature même de la conscience. Ainsi les états de consciences modifiés offrent une fenêtre sur le paysage mystérieux des propriétés de la conscience et sa vraie nature.